AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Après l'effort, le réconfort [Rp Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Après l'effort, le réconfort [Rp Libre]   Lun 1 Nov - 21:33




Après l'Effort, le Réconfort.






La voûte céleste, bientôt dénudé des couleurs bleus ciel de l’après midi, laissait progressivement place aux premiers nuages gris et à la couleur orangée du couché du soleil. Celui-ci, bien orienté vers l’Ouest, se cachait derrière ces grandes montagnes qui entouraient toute la Soul Society. Il poussait, durant de longues minutes, les dernières lueurs de lumières qui berçaient le Seireitei dans une douce chaleur agréable. Ce crépuscule annonçait non seulement l’approche de la nuit mais également la fin du travail pour chacun des Shinigamis. Bien évidemment, certains faisaient des heures supplémentaires en sachant que ces efforts seraient récompensés par une hausse de salaire. Néanmoins, non loin de là, une petite silhouette efféminée était penchée sur le rebord blanchâtre de la fenêtre. Son esprit planait dans les nuages de la même façon qu’un oiseau profitant des bouffées d’air durant son vol. Les yeux inhabituellement inexpressifs de la jeune fille lui donnaient l’air d’être inerte, vide de vie. Pourtant, il y’ avait bien une âme pur dans le corps de cette demoiselle aux doux cheveux bruns rattachés par un cache de couleur vert pomme. Perdue dans ses plus folles pensées, il semblait que rien ne pouvait la faire descendre de son monde. Ce n’était pas une personne brusque ni imposante, bien au contraire. La douceur, la prudence et l’observation faisaient parti de son quotidien de personnage lunatique et sensible. Ayant la capacité de comprendre les gens et de partager leurs émotions, il lui était facile de devenir une très bonne confidente même dans les temps les plus durs. En revanche, si cela passait d’un sens, le contraire en serait beaucoup plus complexe. En effet, il était plus difficile de rassurer Hinamori Momo de tous ses problèmes ou bien de la consoler. Autrefois, ces derniers n’avaient rien de bien grave mais la gravité des choses la concernant avait commencé il y a assez longtemps. En effet, il n’y avait rien de pire pour un être humain que d’être trahit par ses congénères qu’il chérissait tant.

L’amour était donc une des grandes faiblesses des humains. Bien qu’en l’occurrence, il soit sujet de dieux de la mort, ces derniers fonctionnaient de la même façon que ces gens qui venait du monde Vivant. Ils avaient autrefois vécu une vie normale de cet univers avant de se retrouver ici. Rien n’avait changé en eux ; ils ressentaient les mêmes sentiments que les humains et pensaient presque comme eux. La vice-capitaine de la cinquième division ressentit une fraîche brise lui chatouiller le visage ; visiblement, la nuit arriverait après un bon coup de vent du nord. Constatant avec surprise que la fenêtre était ouverte, elle quitta ses songes et la referma avec suavité. La pièce de son bureau était suffisamment aérée comme cela pour faire pénétrer d’autres bons zéphyrs. On ne pouvait pas savoir l’heure dans ces quartiers-ci puisque toutes les horloges avaient été déréglées pour une cause encore inconnue mais certains soupçonnaient qu’il s’agissait de la technologie du Capitaine Kurotsuchi qui avait produit cela. Soupirant un bon coup, la demoiselle se retourna et contempla son bureau une dernière fois ; toujours aussi bien rangé, rien ne traînait si ce n’est que des stylos et de l’encre. La belle vérifia en silence que toute la pile de papiers avait bien été triée et remplie. Il ne fallait commettre aucune erreur là-dessus puisque ces dossiers allaient de divisions en divisions et que chacun des lieutenants les remplissaient selon ce que les autres mentionnaient. Donc, la moindre sottise pourrait fausser toutes les autres réponses. Classés par ordre chronologiques et par type de services, ces feuilles n’attendaient plus qu’à être expédiés à la dixième division, au vice capitaine Matsumoto plus exactement. Cependant, il était difficile de la trouver à ces heures-là puisqu’elle devait sûrement se situer auprès de ses amis, adeptes d’alcool. La vie de cette femme aux cheveux roux se résumait à subir les foudres de son capitaine, faire les boutiques, boire et s’amuser. Cette routine était en contraste avec celle de notre héroïne qui n’était pas amatrice de ces activités bien trop extraverties. Notre Momo préférait finir son travail à l’avance et flâner lorsqu’elle en avait le temps. C’était d’ailleurs ce qu’elle avait l’intention de faire puisque après l’effort, on avait tous besoin du réconfort.

S’assurant que son Zampakuto était toujours dans son fourreau, elle repensait à sa longue discussion avec Tobiume ce matin. Celle-ci avait interrompu son sommeil en faisant vibrer les petites clochettes qui pendaient de son Kimono blanc. La gamine était venue lui dire qu’elle ressentait sa solitude et sa tristesse et que cela touchait même son épée favorie. Aussi sensible que sa détentrice, Tobiume ressentait les moindres battements de cœur de celle-ci et également ses émotions jusqu’à même lire ses pensées. Un lien beaucoup plus spirituel les liaient toutes les deux même si elles ne le ressentaient pas en permanence. Chacune dans une dimension différente, elles ne pouvaient se voir tous les jours pour se confier. Pourtant, elle ressentait mutuellement la présence de chacune et se sentaient plus ou moins accompagnées et soutenues. Tobiume devait sa force d’esprit à sa maîtresse tandis que cette dernière lui devait sa force physique. Ainsi, elles se complétaient vraiment bien et c’est cela qui avait permit à la lieutenant d’être aussi puissante aujourd’hui. La petite fille lui avait demandée ce qui l’a mettait dans un tel tracas mais il était si dur de révéler que le rebelle Aizen lui manquait terriblement. Chaque jour, elle passait devant son ancien bureau en sachant qu’il était vide et lorsqu’elle y pénétrait pour faire la poussière à l’intérieur, les souvenirs de son ancien supérieur refaisaient surface dans sa petite tête. Même les mots doux de son frère Toshiro ou bien de ses autres amis ne parvenaient pas à la sortir de ces submergements de sentiments. Heureusement, elle s’en remettait petit à petit et tentait d’afficher une meilleure expression en présence des autres puisque certains commençaient à douter de la résistance de l’adolescente. Il était hors de question de paraître faible face à d’autres shinigami qui pourrait sans aucun doute penser qu’elle n’était plus apte de tenir le rôle de vice capitaine. Mais celle-ci bien déterminée à ne pas lâcher ses responsabilités, accomplissait de façon active tout son travail, allant même jusqu’à motiver ses compagnons qui paressaient un peu trop souvent. Hinamori sortit par la seule porte de son propre bureau, la pile de papiers en main. Elle emprunta un couloir désert qui menait jusqu’à la sortie des bâtiments de la cinquième division. La tapisserie avait été renouvelée il y a peu de temps de cela et il était toujours bon d’observer les couleurs orangées qui donnait presque vie à ce local.

Le décor était important pour ces quartiers puisqu’ils donnaient aux Shinigami, l’envie d’y rester le plus longtemps possible. Chaque division avait plus ou moins son propre décor et son style d’architecture. On pouvait donc fort se douter que les murs de la douzième division intégraient bien plus de technologie que ceux des autres. La porte d’entrée s’ouvrit lentement et fit entrer un coup de vent qui provoqua une secousse sur les papiers administratifs d’informations collés aux vitres. Ils indiquaient des évènements importants qui allaient se produire comme des festins, des cérémonies officielles ou bien une réunion importante à une date bien précise. Pour les deux semaines qui allaient arriver, il n’y avait rien d’important à part un après-midi à la plage de Karakura organisé par le club des femmes Shinigamis. Les membres qui composaient ce club n’étaient que des femmes et elles aimaient préparer des choses bien distrayantes comme celles-ci. Momo ne savait pas encore si elle y participerait ou pas puisqu’en ces temps difficiles, il n’était pas facile de résigner le travail pour de telles occupations. De loin, un groupe de trois Shinigami aperçurent une ombre noire se déplacer de toit en toit à toute vitesse. Ils ignoraient de qui il pouvait s’agir mais il n’y avait aucun doute sur la nature de ce déplacement ; quelqu’un utilisait un Shunpo pour se rendre quelque part. Ces hommes regardaient la personne s’en aller, n’ayant rien d’autre pour se distraire. La journée avait été longue et tortueuse pour eux c’était donc pour cela qu’ils avaient décidé de se détendre jusqu’au soir. Bouteilles de Sake en main, ils ne se sentaient plus vraiment sérieux et laissaient échapper des hoquets bruyants. Lorsque la lieutenant aux cheveux bruns arriva près du local de la division dix, elle s’avança lentement avant d’arrêter sa marche. Deux gardes se tenaient devant elle et s’inclinèrent après l’avoir aperçu. Il était toujours stressant de voir tant de gens éprouver un énorme respect pour elle alors qu’elle était beaucoup plus jeune que ces hommes. Fort heureusement, le grade et la puissance l’emportaient sur l’âge donc, elle ne devait pas s’en faire pour sa jeunesse. En ce moment même, son visage dû à de mauvaises heures de sommeil, lui donnait un air fatigué. Malgré avoir appliqué la crème anti-cerne du Vice-capitaine Kotetsu, ses yeux ne pouvaient dissimuler son état.

Prenant un air à la fois béat et innocent, elle prit la parole ;

« - Veuillez apporter ceci au lieutenant Matsumoto de votre division. Ces dossiers doivent être remplis le plus tôt possible. »



Le sourire qu’abordait son visage candide rassurait un des deux gardes qui prit délicatement la paperasse. Il murmura un merci sans doute pour la confiance qu’elle leur offrait. Il pénétra dans les bâtiments et on ne l’aperçut plus une fois qu’il eut atteint un virage. Étant certaine que ce boulot serait transmis sans problèmes jusqu’à sa destinataire, notre enfant se retourna de nouveau vers le paysage du Seireitei. Le vent se faisait de plus en plus froid mais elle ne reculerait point devant la nature. Elle n’avait pas non plus envie de retourner dans ses quartiers puisqu’il n’y avait rien à faire à cette heure-ci. La brunette se demandait bien comment s’occupaient les humains de Karakura lorsqu’ils s’ennuyaient. Dans leur monde, il y’avait bien plus d’amusement qu’à la Soul Society. Effectivement, cette dernière ne possédait pas de grands casinos ou bien de parc d’attractions ou encore une salle de Cinéma. Momo s’était déjà rendue là-bas lors d’une mission et avait pu découvrir toutes ces belles petites choses que son univers ne possédait hélas guère. Même si elle ne se rappelait pas de sa vie antérieure, elle pouvait supposer que celle-ci devait avoir été très heureuse dans une ville aussi animée. Aussi, faut-il qu’elle ait réellement vécu là-bas puisqu’il n’était pas possible que tous les Shinigami soient issus de la même ville. La Soul Society devait sans doute réunir tous les Hommes du monde entier et pas seulement d’un seul secteur. Malheureusement, on ignorait tout des origines des autres dieux de la mort puisque personne ne s’en rappelait. Peut être que l’âme purifiée par un Zampakuto perdait les souvenirs passés lors du passage du monde humain à celui des âmes. Toutefois, ce n’était pas le seul mystère qui planait sur la Soul Society car en effet, beaucoup de choses n’avaient encore jamais été résolues.
Revenir en haut Aller en bas
Tôshiro Hitsugaya
Capitaine de la 10ème Division
Capitaine de la 10ème Division
avatar

Messages : 318
Points : 392
Date d'inscription : 09/10/2010

Stats du Personnage
Vie:
15000/15000  (15000/15000)
Reiatsu:
21500/21500  (21500/21500)
Experiences :
145/2150  (145/2150)

MessageSujet: Re: Après l'effort, le réconfort [Rp Libre]   Mar 2 Nov - 8:11

Hello ,

J'ai lu ton Rp il est excellent ! Si je veux le noté je mettrais un 10/10 .

Moi j'ai beaucoup aimé ton Rp LIbre .

Félicitations .

------------------------------------------

Pour moi puis les autres membre du Staff et je voudrais t'attribué 100 xp pour ton Rp Libre . A voir avec les autres Smile .

Sur ce bonne journée à toi .

_________________

Ancien :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachofsy.forums-actifs.net
 
Après l'effort, le réconfort [Rp Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'effort, le réconfort ! (Épreuve d'immunité)
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort !
» Après l'effort, le réconfort + Cassiopée et Ezreal
» Anim: Après l'effort le réconfort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Soul Society :: Les Divisions :: Division 10-
Sauter vers: